Le Brésil parmi les grands pays du monde

Des infographies créées par le studio Lebedev[1] montrent les superficies réelles de pays, de territoires et d’îles majeures sans distorsion liée à la projection de la surface – courbe – de la planère à la surface – plane – de la feuille de papier ou de l’écran.

La page du site intitulée Land surface (https://www.artlebedev.com/susha/) permet de comparer les superficies de territoire du monde entier.

Il l’illustre en comparant les superficies de l’Australie, de l’Inde et du Groenland, dont les projections habituelles faussent la perception (figure 1)

Un poster global classe tous les pays du monde par surface (figure 2), en commençant par la Russie (16 millions de kilomètres carrés), suivie par l’Antarctique (12 millions) en descendant jusqu’aux micro-îles du Pacifique et Vatican (0,5 km2), invisible sur l’image.

Le haut du poster détache les grands pays, dont le Brésil fait partie (figure 3)

On peut ensuite comparer les superficies des pays deux à deux, et ainsi situer celle du Brésil par rapport à d’autres pays, grands ou moins grands.

Par rapport à la Russie, qui a le double de sa surface, il parait petit (figure 4)

Il fait presque jeu égal avec la Chine (figure 5)

Le Canada (figure 6)

Les États-Unis, sans l’Alaska et Hawaï (figure 7)

En revanche les principaux pays européens semblent bien petits face à lui, comme cela apparait en rassemblant leurs images (figure 8). Le plus petit qui apparaisse sur cette figure, la Belgique, avec ses 30 000 km2, tient à l’aise dans l’île de Marajó (à l’embouchure de l’Amazone) mais avec 5.5% de sa population produit 15.5% de son PIB.

Et l’on peut confirmer visuellement que le Brésil bien quinze fois plus grand que la France (figure 9).

[1] Fondé en 1995, ce studio est une société privée qui emploie plus de 300 personnes. Il produit du design industriel, urbain et environnemental, des systèmes d’orientation de l’architecture et des livres. Le Studio a son siège à Moscou et nous avons des bureaux à Kiev, Londres et New York. Selon son site (https://www.artlebedev.com ) son objectif est « de fournir des solutions simples, élégantes et logiques qui restent fidèles au sens voulu » et il précise « Par principe, nous ne travaillons pas avec des particuliers, des partis politiques, des organisations religieuses, […] ou ceux dont les opinions sont en conflit avec les nôtres ».


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Braises (25 juillet 2020). Le Brésil parmi les grands pays du monde. Braises. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/m4p3